Optimisation interne d’un site internet : pourquoi c’est important ?

Avec une optimisation interne laissée de côté, seuls les sites possédant une très grande renommée sont en top des résultats de recherche (trafic organique). Pour tous les nouveaux arrivants, mieux vaut débuter avec des bases solides et pour cela, il faut miser sur le contenu. En plus d’une bonne architecture de site visant à faciliter l’expérience utilisateur, la case « optimisation interne » est absolument indispensable pour une bonne lecture par les moteurs de recherche (Google et Cie). Vous avez besoin de quelques précisions ? Suivez le guide !

Lire la suite

Choisir son rédacteur web

Une entreprise qui souhaite confier la rédaction du contenu de son site à un professionnel de l'écriture doit être vigilante. Que ce soit pour une refonte de site, l'optimisation technique des pages, la commande de textes pour le blog d'un site e-commerce ou pour un webzine, les qualités du rédacteur peuvent varier.

 

D'abord, demandez des références. Le rédacteur doit pouvoir vous montrer des travaux effectués afin de vous permettre d'évaluer l'étendue de ses compétences rédactionnelles. Si les coquilles sont trop nombreuses, si l'écriture est la même d'un site à l'autre, peut-être avez-vous tout intérêt à faire un test rémunéré ou à chercher un autre prestataire... En règle générale, il est plus prudent de s'assurer du savoir-faire du professionnel en question avant de signer (et ce pour tous les domaines !).

 

Il existe de nombreuses plateformes de création de contenu où les rédacteurs sont très peu payés (9,80 euros les 500 mots pour ne donner qu'un exemple). Ainsi, les artisans des mots qui acceptent les missions auront tendance à rentabiliser au maximum leur temps d'écriture. Pour rappel, en 2015, le SMIC horaire est égal à 9,61 euros brut par heure. Le rédacteur se fixera donc comme objectif de passer au maximum une heure entre les différentes phases de l'écriture qui sont :

  • La collecte d'informations
  • L'organisation de la pensée
  • La rédaction
  • L'intégration éventuelle de liens externes (ou internes)
  • La relecture

 

Même chose pour les sites consacrés aux travailleurs indépendants qui font office de marché à l'emploi (Codeur ou 404 Works par exemple).

 

Quels sont les risques ? Car il y en a. Le texte livré pourra être très bon, mais il pourra aussi être tout juste satisfaisant ou passable. J'entends par là qu'avec une écriture rapide, il est plus difficile de produire un contenu d'une grande qualité, sans compter que cela peut faire basculer la création éditoriale vers la création industrielle tout court.

 

Un rédacteur qui aime son travail a à cœur de ne bâcler aucune des étapes ci-dessus afin d'augmenter son panel de clients et de travaux. Cependant, si la rémunération n'est pas très réjouissante, seul le volume compte. Eh oui, le calcul est on ne peut plus simple : une écriture rapide permet de gagner plus d'argent pour le même temps passé. CQFD. Quel intérêt a-t-il à bichonner un texte pendant deux heures s'il lui rapporte 10 euros  ?

 

Pour avoir la garantie d'avoir des textes de qualité, vous pouvez aussi commander un volume important de textes à votre rédacteur. Ainsi, vous montrez que vous lui faites confiance, il peut se concentrer uniquement sur votre demande sans qu'il ait à chercher à travailler en parallèle à tout prix. Si en plus de cela la rémunération que vous offrez est raisonnable, vous avez toutes les chances de trouver un collaborateur sur le long terme qui saura honorer vos commandes !

 

Moralité, pour revoir des textes de qualité qui seront vite rentabilisés (par la publicité ou par des conversions), il faut accepter de mettre le prix et de payer un travail à sa juste valeur. A bon entendeur, salut !

Lire la suite

Que peut-on raconter dans sa biographie ?

 Contrairement à ce que l’on peut penser de prime abord, la biographie ne sert pas seulement à narrer sa propre existence depuis sa naissance. En effet, c’est une aventure qui permet de faire une introspection et un retour sur le passé, bien sûr, mais c’est aussi une formidable occasion de se poser des questions sur soi-même, d’aborder les thèmes qui comptent et qui structurent la personnalité de chaque individu. Bien plus qu’un récit de vie linéaire, cette démarche est une véritable invitation à l’expression du moi, à la définition des émotions et des sentiments tout autant qu’un regard sur le monde. 

Lire la suite

Lecteur dans l'édition : ça passe ou ça casse

Je suis lectrice pour XO Editions, maison d'édition parisienne créée par Bernard Fixot. La maison publie 20 livres par an, en comptant ses auteurs phares comme Guillaume Musso et reçoit des centaines de manuscrits. Derrière ces pages, des auteurs en herbe ou des auteurs confirmés, anciens journalistes ou exerçant une autre profession, les profils sont variés et la qualité aussi.

 

Pour dégrossir le tout et permettre à l'éditrice de faire son travail, 3 lecteurs interviennent et produisent des comptes rendus de lecture. Une fiche négative ne signe pas l'expulsion immédiate et irrémédiable d'un projet : il s'agit d'un avis subjectif qui donne des indications sur la perception de lecture mais en aucun cas le lecteur n'est décisionnaire.

 

C'est en avril 2014 que je suis montée au 47e étage de la Tour Montparnasse pour aller chercher mon premier manuscrit à lire. Sans marquer l'arrêt, l'ascenseur m'a fait gravir les étages à une vitesse folle, juste assez pour que je ressente une pointe de vertige intérieur.

 

Le principe est simple : je dois lire le manuscrit qu'on me confie en deuxième commission, c'est-à-dire qu'il a déjà passé un premier filtre. Mon travail consiste à produire un résumé concis et à donner des arguments d'analyse précis pour ensuite attribuer une note au projet.

 

Quels sont les éléments évalués au cours de la lecture ?

  • La profondeur des personnages et leur construction
  • La progression dramatique

  • La strucuture des intrigues
  • Grand public ou non
  • La qualité littéraire

  • Les émotions

 

La fiche détermine si le manuscrit sera lu par l'éditrice ou s'il sera renvoyé à l'auteur.

 

Une fois la fiche expédiée, je rapporte le manuscrit et j'échange avec une assistante d'édition sur mes impressions de lecture. C'est un moment privilégié de discussion qui donne au lecteur l'importance qu'il mérite en acceptant de le reconnaître et d'interagir avec lui - chose rarissime dans un monde où le lecteur est bien souvent un petit ouvrier de l'ombre qu'on ne rencontre jamais.

 

C'est une activité passionnante à laquelle je tiens beaucoup. Découvrir des projets et les évaluer est depuis quelques années un réel plaisir qui me rappelle pourquoi j'aime tant les histoires qu'elles appartiennent à la vie réelle ou à la fiction (voire aux deux !).

 

Etre lecteur dans l'édition ne saurait être une activité professionnelle principale. En effet, à 30 euros la fiche pour un manuscrit écrit sur word de moins de 250 pages, on comprend vite qu'on ne fait pas cela pour l'argent mais pour la passion.

Biographie : quelle drôle d'idée de raconter la vie d'autrui

On évoque souvent les raisons pour lesquelles une personne décide d'écrire sa vie, ses mémoires, mais on parle rarement de la motivation des biographes à faire ce qu'ils font.

 

Pour couper court à la réponse facile, je dirai d'emblée que non, on ne fait pas cela uniquement pour l'argent. Il suffit d'examiner rapidement les sujets qui sont abordés dans le cadre d'une biographie : les histoires heureuses, l'amour parfait et les souvenirs bucoliques ne représentent pas la majeur partie des récits... Autrement dit, le biographe doit avoir une capacité d'écoute sans limites, s'abstenir de tout jugement tout en se préparant à accepter d'écouter des histoires difficiles. Si la motivation première était d'enrichir son compte en banque, pourquoi décider de donner de sa personne pour aider son prochain ?

 

Le biographe est d'abord une personne qui aime écrire et qui aime les mots. C'est aussi une personne attentive et profondément intéressée par la vie des autres. Qu'il s'agisse de laisser une trace, de fixer la mémoire, d'avouer un secret, de faire un témoignage, chaque vie a une richesse qui mérite d'être transmise.

 

De mon point de vue, le biographe est à la fois :

  • un confident
  • un conseiller
  • un compagnon
  • un artisan

 

La biographie est une merveilleuse aventure humaine. Si l'expression a été relativement bien amochée par sa sur-utilisation dans la télé-réalité, elle n'en reste pas moins vraie.

 

La biographie c'est l'histoire d'une rencontre entre une personne désireuse de raconter quelque chose et un biographe qui prête sa plume, son oreille attentive et sa sensibilité pour la réalisation d'un projet.

 

Au fil du temps, une relation indescriptible se crée, un fil invisible de confiance, de bienveillance, de complicité aussi. Le biographe guide celui qui raconte et qui se confie pour produire ensemble le témoignage d'une expérience ou d'une vie entière.

 

Ecrire une biographie est une expérience aussi riche pour la personne qui en est à l'initiative que pour celle qui lui permet de voir le jour, en effet, on apprend autant sur l'Homme que sur soi-même. Je suis intimement convaincue que les biographes honnêtes sont d'abord des personnes altruistes qui ont le sentiment d'avoir une mission : celle d'aider des personnes à passer au stade supérieur et à se sentir mieux.