Biographie : quelle drôle d'idée de raconter la vie d'autrui

On évoque souvent les raisons pour lesquelles une personne décide d'écrire sa vie, ses mémoires, mais on parle rarement de la motivation des biographes à faire ce qu'ils font.

 

Pour couper court à la réponse facile, je dirai d'emblée que non, on ne fait pas cela uniquement pour l'argent. Il suffit d'examiner rapidement les sujets qui sont abordés dans le cadre d'une biographie : les histoires heureuses, l'amour parfait et les souvenirs bucoliques ne représentent pas la majeur partie des récits... Autrement dit, le biographe doit avoir une capacité d'écoute sans limites, s'abstenir de tout jugement tout en se préparant à accepter d'écouter des histoires difficiles. Si la motivation première était d'enrichir son compte en banque, pourquoi décider de donner de sa personne pour aider son prochain ?

 

Le biographe est d'abord une personne qui aime écrire et qui aime les mots. C'est aussi une personne attentive et profondément intéressée par la vie des autres. Qu'il s'agisse de laisser une trace, de fixer la mémoire, d'avouer un secret, de faire un témoignage, chaque vie a une richesse qui mérite d'être transmise.

 

De mon point de vue, le biographe est à la fois :

  • un confident
  • un conseiller
  • un compagnon
  • un artisan

 

La biographie est une merveilleuse aventure humaine. Si l'expression a été relativement bien amochée par sa sur-utilisation dans la télé-réalité, elle n'en reste pas moins vraie.

 

La biographie c'est l'histoire d'une rencontre entre une personne désireuse de raconter quelque chose et un biographe qui prête sa plume, son oreille attentive et sa sensibilité pour la réalisation d'un projet.

 

Au fil du temps, une relation indescriptible se crée, un fil invisible de confiance, de bienveillance, de complicité aussi. Le biographe guide celui qui raconte et qui se confie pour produire ensemble le témoignage d'une expérience ou d'une vie entière.

 

Ecrire une biographie est une expérience aussi riche pour la personne qui en est à l'initiative que pour celle qui lui permet de voir le jour, en effet, on apprend autant sur l'Homme que sur soi-même. Je suis intimement convaincue que les biographes honnêtes sont d'abord des personnes altruistes qui ont le sentiment d'avoir une mission : celle d'aider des personnes à passer au stade supérieur et à se sentir mieux.